La vente en réméré : pour éviter des situations embarrassantes !

Publié le : 03 juin 20214 mins de lecture

Bien que l’immobilier soit depuis toujours perçu comme un emplacement de valeurs sûres, les propriétaires ou investisseurs ne sont pas pour autant à l’abri des éventuelles difficultés financières. Pour surmonter cette impasse, il leur faut des fonds plus ou moins importants. À ce propos, plusieurs moyens leur sont alors offerts pour trouver les moyens de financer leur investissement, dans l’espoir de sortir des situations embarrassantes auxquelles ils font face actuellement. Parmi les solutions les plus pratiques, il y a la « vente en réméré ». 

Deux minutes pour tout comprendre sur la vente en réméré

La vente en réméré ou « faculté de rachat » est en général une pratique assez ancienne qui consiste à vendre le bien immobilier à un tiers momentanément. Pour être plus explicite, le vendeur cède la maison contre une somme d’argent pendant une durée déterminée. Cela lui permet par la suite de racheter la maison en question à un moment donné, notamment lorsqu’il réussit à résoudre ses difficultés financières. Dans ce sens, la période du contrat peut aller de 6 mois à cinq ans conformément à l’article 1659 du Code civil.

Comment fonctionne la vente en réméré ?

Cela fait plusieurs générations que la vente en réméré est en vigueur sur le territoire français et a déjà sauvé beaucoup de propriétaires en difficulté. Elle se fait devant un notaire qui joue un double rôle, à savoir : conseiller et rédacteur de l’acte. Un peu comme dans le cadre de la vente classique d’un bien immobilier, la faculté de vente peut se faire directement entre deux particuliers ou par l’intermédiaire d’une agence immobilière. Toutefois, il est bon de préciser que certaines entreprises sont spécialisées dans ce type d’opération et gèrent bien le rôle d’intermédiaire. Dans ses missions, elles prennent en charge la recherche d’acheteur potentiel, la rédaction du contrat, etc.

Quels sont les principaux avantages de la vente en réméré ?

Pour le vendeur, cette solution est un moyen d’obtenir rapidement la somme dont il a besoin sans avoir à recourir à d’autres prêts. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on dit souvent qu’elle permet d’éviter les situations embarrassantes. Grâce à cette forme de transaction immobilière, on n’est pas redevable d’autres intérêts supplémentaires en sollicitant un prêt auprès d’un organisme financier. Ainsi, c’est la réponse idéale à la problématique des propriétaires faisant face à un surendettement. Vu de la sorte, on peut la considérer comme une solution de restructuration des dettes.

Plan du site